AULA MODULA UN NOUVEAU MONDE : MODULARITE ET FLEXIBILITE DANS LE LOGEMENT DE DEMAIN

Du 3 juin au 30 juin 2021, vernissage le jeudi 3 juin dès 17H30.

Il y a un an, le virus s’est infiltré dans nos villes et notre intimité. Il nous a imposé une nouvelle manière de vivre, seuls ou à quelques-uns, entre quatre murs. Les familles, les couples, les colocataires se sont organisés au sein de leur foyer, en improvisant temporairement des sous-espaces au sein d’un même espace. Les pièces à vivre se sont transformées en suivant de nouvelles temporalités. Les balcons sont devenus une ouverture sur le monde. Et il semble que ces phénomènes, malgré le fait qu’ils soient une réponse improvisée face à l’urgence de la situation, inspirent de nouveaux modèles d’habitat.

Ce postulat est le point de départ de notre étude, entamée en Mars dernier, à l’heure où le confinement se généralisait. Notre démarche est d’observer ce que provoque la pandémie mondiale sur nos sociétés et nos modes de vie. De nouvelles façons de penser, de se projeter, se traduisent par l’envie de moins se déplacer pour des raisons professionnelles (avènement du télétravail), ne plus voyager à outrance, redécouvrir la nature près de chez soi, consommer localement… autant d’éléments nouveaux à intégrer, pour nous architectes, dans les projets à venir.

Face à ces observations, notre proposition architecturale l’Aula Modula supporte un nouveau mode de vie domestique : offrir des espaces modulaires pour supporter les usages changeants des foyers de demain. L’Aula Modula permet à ces nouveaux besoins de s’affirmer, qu’ils soient individuels ou collectifs, personnels ou professionnels. Cet immeuble sur cour donne sa place à chaque moment de vie, de travail, d’individualité et de collectivité. Nous ne remplaçons rien, nous passons juste d’une pièce à une autre, d’un moment à un autre.